Ligne de site V

1999-2000, Installation in situ télématique et domotique
(collaboration Arqhé + Blair Taylor)
2e Rencontre internationale en arts visuels, La Chambre Blanche, Québec, QC.
Commissaire : Lisanne Nadeau

Le projet Ligne de site V explore la zone de confluence entre les mondes virtuels en émergence et celui bien réel des "corps et des matériaux " auxquels nous nous frottons quotidiennement. Localisé à Québec, à l’interface névralgique d’un quartier résidentiel populaire et des aménagements de prestige de la Colline parlementaire, un intervention in situ ou site réel se trouvait au cœur d’un débat urbain récurrant.

Nous avons crée un « passage public » qui coupe transversalement un logement et opère un raccourci urban en passant par les deux accès extérieurs de part en part de l’édifice. Un site virtuel est en connexion interactive avec un site réel. L'internaute peut agir directement et physiquement au processus en cours sur le " site réel " à Québec. En cliquant sur des images vidéos de certaines pages, l’internaute peut modifier quelques paramètres physiques du site réel (faire tourner la table de cuisine, changer l'éclairage, des configurations de parois et physiquement déplacer un webcam).

Inversement les visiteurs du "site réel" ont aussi un effet sur le contenu du site web. Les passants du « passage public » actionnent des senseurs déclenchant des séquences variables modifiant les éléments d'un site web.

If you can see this text, please update your Flash Player.

Line of site V
2000, Site specific telematic installation
(collaboration Arqhé + Blair Taylor)
2e Rencontre internationale en arts visuels, La Chambre Blanche, Québec, QC.
Curator : Lisanne Nadeau

The LINE OF SITE V project focuses on the zones where emerging virtual worlds confront the very real corporeal and material realities of everyday life. Located in Quebec City at the neuralgic interface between a popular residential district and the prestigious and official settings of Parliament Hill, the intervention zone or "real site" is at the heart of an ongoing urban debate.

A public passage which cuts transversally through my apartment by passing through the front and back outside doors of the building creates an urban shortcut. A web site is interconnected with this "real site" enabling the cybernaut to directly and physically interact with the real site. Clicking on the live video images on certain pages of the web site modify specific physical elements of the real site (rotation of the kitchen table, lighting, displacement of the webcam and mirrored dividers).

Inversely, the actions of visitors and dwellers of the real site can in turn influence the virtual site on the web. The passer-by triggers sensors, which activate a sequence of variables modifying the elements of the web site.